La récolte des cerises de café

Le caféier est un petit arbre composé de feuilles, de fleurs et de fruits nommés cerise de café. Lorsqu'on dépulpe une cerise, on trouve le grain de café enfermé dans une coque semi-rigide transparente (la parche).

 

Il existe trois méthodes pour la récolte des cerises de café : la méthode mécanique, le stripping et le picking.

 

-La méthode mécanique est la moins respectueuse pour l’arbre. Un filet est placé sous l’arbre qui est ensuite secoué afin de faire tomber toutes les cerises.

Cette méthode est la moins qualitative car le triage n’est pas assuré : toutes les cerises tombent y compris celles abimées ou pas encore mûres. Elle est peu soucieuse de l’environnement car elle utilise des engins motorisés et limite l’embauche de main d’œuvre locale.

 

-Le stripping consiste à racler les branches avec un peigne pour arracher les cerises. Des feuilles se trouvent arrachées et les arbres sont souvent abimés, il y a peu de sélection des cerises mûres. Un seul passage au milieu des arbres est effectué.

Cette méthode est peu qualitative et beaucoup de défauts sont constatés avec ce type de récolte.

 

Enfin, la meilleure méthode :

-Le picking est la méthode la plus appropriée pour obtenir le meilleur produit. La récolte se fait à la main en cueillant uniquement et méticuleusement les cerises mûres.

Elle est respectueuse sur le plan écologique mais nécessite beaucoup plus de temps car plusieurs passages sont nécessaires. Elle nécessite aussi l’embauche de beaucoup plus de salariés, favorisant ainsi l’économie et l’emploi local. Le coût est par conséquent plus élevé.

 

 

Une fois les cerises récoltées, il faut les transformer en café vert selon plusieurs méthodes de transformation (process) que nous verrons dans un prochain article.

Laissez un commentaire